Connexion

Actualités

Toutes les actualités

Essai tracteur - [Vidéo] Stéphane Alleaume, agriculteur : « Valtra N174, une agréable surprise »

Stéphane Alleaume, agriculteur à Ouilly-du-Hauley, dans le Calvados, a mis à l’épreuve le tracteur Valtra N174 pendant une semaine, au cours de laquelle il a pressé, chargé de la paille et déchaumé. Adhérence, puissance, confort et technologie : l’homme est conquis. Surtout qu’il est à la recherche d’un nouveau compagnon. Le Valtra N174 finira-t-il dans la cour ? Images.

C ’est par plus de 35°C que la rédaction s’est rendue sur l’exploitation de Stéphane Alleaume , agriculteur à Ouilly-du-Houley (Calvados). Le trentenaire exploite 165 ha sur lesquels il cultive blé tendre, orge, colza, pommes de terre, féverole et pois. Une quarantaine d’hectare sont réservés à la prairie, nécessaire pour nourrir ses 30 vaches allaitantes. Pour l’aider dans ses tâches, notre essayeur cherche un nouveau tracteur, d’une puissance proche des 180 ch.

Et voici que le dernier-né de la série N de Valtra débarque dans sa cour de ferme. « J’ai d’abord été surpris lorsque je l’ai vu arriver sur le camion », s’exclame le polyculteur-éleveur. « Je ne m’attendais pas à un modèle si compact, surtout avec cette puissance », ajoute-t-il. Précisons que le jeune agriculteur avait quelques a priori quant à la marque finlandaise.

La première matinée, Pierre-Yves Noblesse, chef produit tracteur de la marque, détaille tous les points importants de l'engin . Objectif : permettre à Stéphane de profiter pleinement des fonctionnalités de son nouveau jouet. Et il y en a !

Un tracteur économe en carburant

Premier constat : « Le tracteur est très économe en carburant. Un système régule automatiquement le régime moteur en fonction de la vitesse d’avancement, ce qui réduit la consommation », explique-t-il. Au cours de l’essai, aucune mesure de consommation n’a été faite, trop de paramètres pouvant interférer sur cette valeur. « À 14 km/h avec le déchaumeur Joker en 5 m de large, le moteur tourne à 1 400 tr/min. À ce régime, la consommation est plus faible qu’avec mon tracteur », déclare-t-il.

« Côté confort, le pont avant et la cabine suspendue absorbent les chocs, sur route comme au champ. C’est agréable, surtout lors des longues journées de travail. Je regrette juste la finition. Elle est perfectible, comme par exemple, la taille de l’écran de gestion des fonctions hydrauliques et de bout de champ. Il est trop petit. Pour simplifier la navigation, un écran tactile plus grand aurait été préférable », déclare le client potentiel.

Les 170 chevaux sont là

Aucun doute, la puissance annoncée correspond à ce qu’il y a sous le capot. « Les 170 chevaux sont bien là ! », s’exclame l’agriculteur. Et d’ajouter : « La transmission à variation continue est souple sans pour autant être dépourvue de nervosité ». Une fonction modifie même son agressivité. Au chargeur, les manœuvres sont délicates et au transport, « ça déchire ! » L’adhérence aussi est au rendez-vous. Elle n’est pas entravée par la compacité de l’engin. « Maniable, confortable et performant. Même le look est séduisant : feux à Led , capot plongeant, toit ouvrant… Tout y est ! J’ai même le choix de la couleur. »

L’autoguidage : un autre argument en faveur du tracteur. « C’est un confort supplémentaire. Les manœuvres de bout de champ deviennent inutiles. La précision du système est suffisante, même en Egnos , pour ne pas créer de recoupement », dit-il, tel un enfant devant un jouet. « Sans parler des automatismes de bout de champ. Ils pilotent même l’autoguidage. Il me suffit de me concentrer sur le travail de l’outil. Je fatigue nettement moins. C’est ma femme qui est contente ! », ajoute-t-il, sourire aux lèvres. 


Pièces d'origine
Pièces d'origine

Choisissez la qualité d'origine



Financement
Financement

Des solutions souples et adaptées